Cuisine ouverte, semi-ouverte ou cuisine fermée ?

10 septembre 20194450

Si vous avez déjà pensé à construire votre maison individuelle ou que vous êtes en plein dans ce projet, la question vous a forcément traversé l’esprit. La cuisine est bien souvent le cœur de votre foyer, le lieu de vie où chacun se retrouve pour partager de bons moments gourmands, en famille, entre amis, le laboratoire secret de vos plus grands succès culinaires – les coquillettes au jambon en sont un, bien sûr ! –, la pièce du partage par excellence. Mais alors, que choisir entre une cuisine ouverte, semi-ouverte ou fermée ? Quels sont les avantages et inconvénients de chaque aménagement ?

 

Comme toujours, chez La Maison des Compagnons on a cherché les réponses pour vous, afin de faciliter votre choix et de vous assurer de trouver votre cuisine idéale, celle qui vous ressemble et qui s’intègre parfaitement au style de votre maison.

 

La cuisine ouverte : la convivialité par excellence, les grands espaces

 

De plus en plus plébiscitée, la cuisine ouverte n’a pas fini de faire parler d’elle. Dans un monde où chacun a besoin de se reconnecter et de s’ouvrir aux autres, la cuisine ouverte s’est très vite imposée comme la solution pour bon nombre d’entre nous.

 

La cuisine ouverte : pour qui et pourquoi ?

 

  • Vous aimez recevoir régulièrement des amis, de la famille, échanger avec eux sans contrainte.

Lorsque l’on parle de « pièce à vivre », c’est bien pour les moments de vie que celle-ci permet. La cuisine ouverte vous permet justement de discuter avec les membres de votre foyer, vos convives, tout en préparant de bons petits plats, d’inviter ces derniers à participer aux préparations, d’être ensemble tout simplement – sans devoir vous éclipser pour les vérifications de cuisson – et de vous occuper des impératifs du repas sans perdre le fil des discussions du quotidien.

 

  • Vous avez une famille nombreuse et/ou des enfants sur qui garder un œil régulièrement.

Vous aimez cuisiner mais vous avez des enfants en bas âge à surveiller ? La cuisine ouverte vous permet de ne jamais quitter l’essentiel des yeux pendant que vous vous affairez à régaler vos petits estomacs affamés. Depuis votre poste de travail central, votre champ visuel sur le tapis de jeu est totalement libre ! Famille nombreuse ? Évitez de vous coincer dans des espaces de circulation étroits, les vastes volumes de la cuisine ouverte permettent à chacun d’aller et venir librement.

 

  • Vous avez une petite surface habitable et vous cherchez à gagner de l’espace.

La cuisine ouverte limite les cloisons dans votre maison et donne l’impression de grands volumes. Cet agencement fonctionne à tous les coups ! Résultat : une pièce à vivre plus spacieuse, ouverte sur le salon / la salle à manger qui gagnent eux aussi en surface, et une pièce plus agréable au quotidien, qui plus est : plus lumineuse…

 

  • Vous cherchez à faire circuler un maximum la lumière dans votre intérieur.

Permettez à la lumière naturelle de naviguer librement en n’importe quelle saison grâce à une cuisine ouverte. Non seulement le décloisonnement a du bon mais en plus il facilite la circulation des bonnes ondes ! Et pour gagner un maximum de luminosité, pourquoi ne pas aménager votre cuisine ouverte sous une véranda ?

 

 

Nous vous déconseillons la cuisine ouverte si :

 

  • vous êtes maniaque,
  • vous avez des rythmes de vie différents dans la famille,
  • vous êtes sensible aux odeurs et aux bruits.

 

Cuisiner sans mettre un minimum en désordre sa cuisine à un instant T c’est mission impossible. Casseroles, éclaboussures de sauces, évier rempli… Si vous n’avez pas envie que vos convives découvrent et/ou perturbent le champ de bataille, évitez la cuisine ouverte.

Entre les « lève-tôt », les « couche-tard », les horaires de travail décalés, les rythmes de vie intensifs et ceux plus cool, une cuisine centrale et ouverte peut parfois poser problèmes  : les bruits, la lumière, les odeurs, … Pensez à la sérénité de chacun.

Même en peine journée, quand chacun est réuni, une cuisine ouverte est synonyme de senteurs qui circulent librement dans la maison et de bruits ambiants : robot de cuisine en action, lave-vaisselle qui tourne, crépitement des plats en préparation. Des nuisances qui peuvent être encore plus importantes dans de petites surfaces. Mais si la cuisine ouverte vous attire quand même, optez pour des appareils électroménagers adaptés : lave-vaisselle silencieux, hotte adaptée aux volumes à traiter, etc. Pensez aussi à les choisir dans des teintes raccord à celles de votre pièce à vivre environnante.

 

 

La cuisine fermée : le retour en force d’une pièce cosy, à part entière

 

On la pensait désuète mais elle revient sur le devant de la scène ! La traditionnelle cuisine fermée a été repensée, réaménagée, pour en faire un véritable espace de vie à part entière où les cloisons n’altèrent en rien les moments de partage tout en permettant des instants d’intimité et de tranquillité.

 

La cuisine fermée s’adresse-t-elle à vous ?

 

  • Vous aimez particulièrement cuisiner et passer des heures derrière les fourneaux…

Si vous êtes un(e) fin(e) gastronome, vous aimez sûrement cuisiner et comme tout art, celui-ci demande concentration et créativité qu’une pièce fermée – qui vous isole un minimum des autres membres de votre foyer – permet plus facilement. Faites-vous plaisir sans être constamment dérangé(e) et sans avoir l’impression de déranger. Ces moments n’appartiennent qu’à vous et une cuisine fermée vous permet de vous organiser comme bon vous semble, à toute heure.

 

  • …Mais vous n’avez pas envie que votre maison s’imprègne de vos préparations.

Si vous passez du temps derrière les fourneaux, c’est indéniable, les bruits et les odeurs sont quasi constants dans votre cuisine ! Et même si vous avez plaisir à déguster vos préparations une fois dans les assiettes, vous n’avez pas forcément envie de les sentir dans vos pièces de vie. La cuisine fermée est votre meilleur choix dans ce cas. D’autant plus que vous limitez aussi les bruits de robot mixeur, de réfrigérateur, de four qui sonne et autres alliés sonores des siestes et moments de tranquillité de votre foyer.

 

  • Vous avez besoin d’une pièce au calme où trouver refuge de temps en temps.

La cuisine fermée est l’aménagement par excellence pour vous assurer de prendre vos repas au calme, hors du quotidien et de l’agitation de la maison. Quand chacun vaque à ses occupations à différents horaires, vous pouvez prendre vos petits déjeuners, déjeuners et dîners à votre guise. Vous pouvez aussi vous y retrouver pour le café du matin, le goûter et faire de cette pièce un lieu de rassemblement clos où chacun se retrouve et ne fait rien d’autre que de profiter de l’instant présent ; la cuisine c’est la cuisine et non pas la cuisine/salon.

 

  • Vous aimez recevoir vos convives dans les règles de l’art.

Pour vous, recevoir c’est tout un art et hors de question que vos invités soient témoins des préparations culinaires. D’une part parce que vous n’avez pas envie qu’ils puissent compter le nombre de torchons sortis, d’ustensiles éparpillés, de « oups » parce que, oui, vous n’avez que deux yeux et deux mains. D’autre part parce que c’est vous l’hôte et que vous voulez faire plaisir à vos convives en leur permettant de passer un moment au calme, ensemble, attablés à ne rien faire, juste à attendre la surprise de découvrir vos assiettes joliment dressées. Bravo, vous avez du mérite ! On peut venir ?

 

 

Nous vous déconseillons la cuisine fermée si :

 

  • vous n’avez pas envie d’être Bree Van de Kamp (cf Desperate Housewives),
  • vous n’aimez pas être isolé(e),
  • vous n’avez pas la possibilité d’octroyer de beaux volumes à cette cuisine.

 

Chez vous, c’est la convivialité avant tout ! Pas de mondanités, peu importe qui vous recevez, vous êtes naturel(le) et votre cuisine l’est tout autant. Même si vous aimez recevoir, vous aimez tout autant profiter pleinement du moment avec vos hôtes ; hors de question de partir et revenir au cours des discussions qui méritent autant d’attention que vos plats qui mijotent. Pour vous la bonne cuisine passe aussi par l’échange, le partage, la communication en direct.

Qui plus est, même si vous aimez avoir vos moments à vous, quand vos proches sont dans votre maison vous préférez être avec eux et l’idée de vous isoler au moment des préparatifs du repas ne vous enchantent pas. Si vous avez le choix, vous préférez lier l’utile à l’agréable.

Si vous êtes limité(e) sur la surface disponible pour votre cuisine et que vous êtes plutôt grandes tablées au sein même de cette pièce et/ou que vous aimez avoir de l’espace pour cuisiner, pour mieux vous organiser, évitez de fermer cette pièce ; vous gagnerez en possibilités d’aménagements.

 

 

La cuisine semi-ouverte : le compromis parfait entre confort et ouverture

 

On vous le donne en mille, la cuisine semi-ouverte c’est l’alternative parfaite si vous hésitez entre cuisine ouverte et cuisine fermée car les deux vous correspondent !

 

 

Pour autant, loin d’être un choix « par défaut », la cuisine semi-ouverte est un aménagement à part entière qui séduit de plus en plus de propriétaires. Vous y retrouvez le confort et la tranquillité de cuisiner de par le semi-isolement qu’elle propose, la limitation des odeurs et des bruits, ainsi que l’ouverture sur le reste de votre maison et les personnes qui la composent. En plus, la cuisine semi-ouverte confère un charme particulier à votre maison selon les aménagements choisis…

 

Les avantages de la cuisine semi ouverte

 

  • La luminosité et l’espace de votre maison, de votre cuisine restent optimisés.
  • Vous ne perdez rien en convivialité, vous restez disponible pour vos convives.
  • Vous conservez tout de même votre intimité en cuisine.
  • Vous pouvez continuer d’en mettre partout pendant vos préparations, votre cuisine n’est pas totalement visible.
  • Vous pouvez choisir de fermer intégralement votre cuisine quand les bruits et les odeurs sont plus forts puis de l’ouvrir largement aux moments les plus opportuns.

 

Vos solutions pour une cuisine semi ouverte pratique et élégante

 

  • Une cloison façon verrière, complètement vitrée ou vitrée sur une partie, pour un effet moderne et design immédiat.
  • Une cloison à galandage, à ouvrir et fermer en toute discrétion.
  • Une cloison à tasseaux, pour un camouflage élégant et permanent sans vous priver de lumière.
  • Un bar passe plat avec système de « volets » intégrés pour choisir vos options.
  • Des meubles de rangement suspendus pour donner l’illusion de fermeture sans cloisonner la pièce, etc.

 

 

En résumé : à chaque maison, chaque propriétaire, chaque mode de vie, sa cuisine. Nous, on a un faible pour la cuisine semi-ouverte car les aménagements nécessaires pour l’ouvrir à juste mesure lui donnent un charme vraiment à part. Et vous, laquelle vous correspond ?

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *