Sécurité, esthétique ou intimité : quelle clôture choisir ?

9 septembre 20203770

Que vous ayez déjà une maison, qu’elle soit en construction ou qu’elle soit encore à l’état de projet à définir avec un constructeur de maison individuelle de confiance, il y a une question essentielle qui revient souvent chez tous les ménages : « quelle clôture choisir pour notre maison ? »

La clôture est un élément indispensable à votre jardin qui ne sert pas uniquement à délimiter votre terrain. Une clôture peut renforcer la sûreté de votre maison, vous permettre de gagner en intimité, sécuriser vos enfants ou vos animaux quand ils sont dehors ou encore apporter une touche esthétique à l’extérieur de votre maison pour finaliser votre charmant cocon. Mais alors comment décider de LA clôture que vous allez installer ?

En premier lieu, il vous faut définir vos priorités : que recherchez-vous avec cette clôture ? Quelles fonctions doit-elle remplir ? Préférez-vous privilégier l’esthétique, la sécurité et/ou le côté pratique/simple d’entretien ? Autant de questions qui, une fois posées, permettent de faire le tri dans les choix de clôtures qui s’offrent à vous. Pensez également à vous renseigner sur la réglementation applicable à votre terrain concernant les clôtures *.

Une fois ces modalités définies, suivez le guide ! On vous embarque pour un tour d’horizon des différents types de clôtures qui s’offrent à vous.

Choix de clôture n° 1 : le grillage souple

Si votre clôture a pour rôle principal de délimiter votre terrain, un simple grillage souple peut suffire. Son installation est simple et rapide sur tous types de terrains, il ne nécessite en plus aucun entretien. 1 mètre de hauteur peut suffire dans ce cas, sauf si ce grillage doit avoir une autre utilité comme créer un terrain de jeu pour vos grands chiens. Ce n’est pas la clôture la plus esthétique ni la plus sécuritaire car elle est peu solide – et facile à couper – mais pour l’embellir et vous mettre, en plus, à l’abri des regards indiscrets, vous pouvez l’associer à un brise-vue pour grillage souple ou à une haie végétale.

Choix de clôture n°2 : le grillage rigide ou panneau grillagé

Plus solide et plus esthétique que le grillage souple, le panneau grillagé vous assure une meilleure résistance dans le temps et sécurise davantage vos animaux, surtout si vous réalisez le sous-bassement en béton pour les empêcher de passer sous le grillage. Mieux vaut privilégier le grillage rigide pour des terrains plats ou peu pentus pour en faciliter la pose. Là encore, vous pouvez renforcer votre intimité et son esthétique en y ajoutant un kit d’occultation à base de lattes ou lamelles en bois, en PVC ou en toile, tout comme vous pouvez décider de faire grimper des végétaux sur votre grillage rigide ou de le fondre dans une haie/un buisson naturel(le) ou artificiel(le).

Choix de clôture n°3 : la clôture « classique »

C’est sans aucun doute le choix de clôture le plus courant car il se décline en plusieurs modèles/finitions et plusieurs matériaux pour répondre à toutes vos envies d’esthétisme pour votre maison. Elle s’installe le plus souvent sur un muret – et nécessite alors quelques travaux au préalable de son installation – ou à même le sol.

Vous pouvez opter, au choix, pour des solutions opaques ou semi-opaques parmi :

● La clôture en PVC

Une solution très abordable, déclinable à souhait, facile d’entretien mais peu durable.

● La clôture en aluminium

Elle est à la fois design, très durable (robuste, ne rouille pas) et recyclable. Les profilés aluminium ajourés vous offrent en plus une grande diversité de décors, des plus classiques aux plus originaux.

● La clôture en composite

À base de fibres de bois mélangées à de la résine plastique, c’est une option qui nécessite peu d’entretien et qui résiste au temps.

● La clôture en bois ou palissade en bois

L’idéal pour les amoureux de la nature, vous avez en plus le choix de l’essence, de la couleur et de la forme parmi des rondins, des lattes de bois massif, des panneaux tressés ou encore des claustras en bois (qui est davantage un simple brise-vue qu’une réelle clôture).

● La clôture en béton

Loin du temps de la clôture en plaque de béton grise, triste et froide, le béton imitant fait peau neuve et peut désormais imiter le bois, la pierre, la brique et avoir des finitions droites ou courbées.

● La clôture en fer forgé ou en acier

Le choix du style, de l’élégance et de la durabilité. Le fer forgé ou l’acier font aussi leur révolution et peuvent conférer un style aussi classique que moderne à votre maison selon leurs finitions (droit ou ondulé, noir ou peint). Pensez simplement au traitement contre la rouille.

Choix de clôture n°4 : le mur ou muret de clôture en pierre, en brique ou en parpaing

Base de nombreuses clôtures tous matériaux confondus, votre muret en pierre, brique ou parpaing peut également se suffire à lui-même si vous cherchez simplement à délimiter votre terrain. Pour un joli style champêtre, optez pour la pierre disposée de façon irrégulière et si vous cherchez en plus la sécurité, choisissez l’option mur de clôture d’au moins 2,60 m de haut (si possible*). Ce type de clôture demande bien sûr un peu plus de travaux que la pose d’une palissade, par exemple, mais il vous offre une résistance à toutes épreuves.

Choix de clôture n°5 : le mur en gabion

Le mur en gabion s’invite de plus en plus autour de nos maisons et quand on sait qu’il n’a que des atouts dans sa « cage », on comprend pourquoi. Le connaissez-vous ? Il s’agit d’un type de clôture qui se présente sous forme de deux parois grillagées formant une cage dans lesquelles on place essentiellement des pierres naturelles – le plus souvent grises mais la créativité est permise – et parfois de la terre. Le mur en gabion est donc écologique, durable, il s’adapte à tous types de terrains, il est décoratif, facile à installer (même si pour le remplissage il est préférable de faire appel à des professionnels), il ne nécessite aucun entretien et il fait en plus office d’anti-bruit !

L’astuce en plus : mixez gabions et arbustes taillés à la même hauteur, placés en alternance pour alléger l’aspect grillagé de votre clôture et obtenir un résultat encore plus original.

Choix de clôture n°6 : la clôture végétale ou haie végétale

Quoi de mieux que de la végétation pour délimiter votre terrain et embellir l’extérieur de votre maison ? 100% naturelle, cette solution de clôture se fond parfaitement dans votre jardin, permet de vous cacher du voisinage et, tel un écran protecteur permanent, la haie végétale optimise votre confort d’été en protégeant votre maison des grosses chaleurs estivales. Privilégiez des arbustes à feuillage persistant et vous conserverez en plus votre jolie haie naturelle toute l’année, été comme hiver.

Vous voulez renforcer la sécurité de votre maison ? Choisissez des espèces d’arbustes avec des épines ou des feuilles tranchantes, comme le houx, le rosier rugueux ou encore le pyracantha (le « buisson ardent ») afin d’obtenir une clôture végétale suffisamment dissuasive pour tout type d’intrus qui voudrait s’aventurer dans votre jardin !

Bien sûr cette clôture végétale nécessite du temps avant d’atteindre la bonne hauteur et un entretien régulier (arrosage, taille, désherbage) mais le résultat en vaut la peine.

Et pourquoi ne pas opter pour une clôture mixte pour votre maison ?

Nos derniers conseils pour édifier une clôture autour de votre maison

  • Si vous souhaitez simplement délimiter votre terrain, du simple grillage souple ou un muret d’un mètre de hauteur peuvent suffire.
  • Si vous cherchez à préserver votre intimité, privilégiez un modèle de clôture occultant comme une palissade en bois, une clôture en aluminium ou des panneaux grillagés complétés par un kit d’occultation.
  • Enfin, si la sécurité de votre maison est également une priorité, votre clôture doit être la plus haute possible : au moins 2,60 m en commune urbaine, sauf indication contraire de votre mairie.
L’info technique :
Dans les zones venteuses, nous vous recommandons d’opter pour une clôture légère et très ajourée mais avec un composant résistant afin de limiter la prise au vent et les risques de casse en cas de vents violents. De plus, avant de vous lancer dans l’achat de votre clôture, assurez-vous que celle-ci dispose d’un système de fixation et d’un support résistant (muret, taille des poteaux, platine de fixation adaptée). Les éléments d’occultation augmentent la prise au vent d’une clôture et, par conséquent, peuvent la rendre plus fragile face à la force du vent. Aussi, si votre maison est située dans une zone venteuse, veillez à choisir un brise-vue à mailles ou à lames plus élargies qui laisse passer le vent, afin d’éviter qu’il n’exerce une pression et le fragilise.
* Avant toute installation de clôture, il convient de vous renseigner auprès de votre mairie sur la réglementation en vigueur pour l’édification de clôture dans votre commune. Celle-ci est définie par le plan local d’urbanisme (PLU) ou la carte communale et par le règlement intérieur du lotissement, si votre maison est concernée. Ces règles peuvent prévoir des limitations quant à la hauteur de votre clôture (minimale et maximale), sa couleur ou le matériau utilisé. À défaut de règles locales, les règles de hauteur et de distance applicables pour une clôture sont celles définies par l’Etat.

À noter qu’au-dessus de 2 mètres de haut et peu importe votre localité, l’installation de votre clôture nécessite le dépôt d’une déclaration préalable de travaux auprès de votre mairie. Dans certaines communes, cette démarche peut aussi être demandée en-dessous de 2 mètres de haut.

Prévenir vos voisins est également une excellente idée ! Cela permet de vous assurer que votre clôture ne leur pose pas de souci afin de préserver vos bonnes relations ;-). Veillez également à bien installer votre clôture sur votre parcelle uniquement et non à cheval sur la limite entre vos terrains respectifs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *